Retour en haut de la page

Actions

Depuis la création

Depuis 1994, la Fondation n’a cessé d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des non et mal-voyants.

  • Chiens-guide d’aveugles
    C’est ainsi qu’elle a remis gratuitement 63 chiens-guides d’aveugles et qu’elle continue à répondre aux demandes qui lui sont présentées.
  • Rétine artificielle
    Depuis 2008, elle provisionne des sommes importantes dans le but essentiel de financer une ou plusieurs greffes de rétines artificielle, véritable révolution dans le domaine de la non-voyance.
  • Équipements informatiques
    En 2009, elle a mis en place un budget conséquent en vue de l’acquisition de matériels divers, servant à améliorer le quotidien des déficients visuels. Elle a fait l’acquisition d’ordinateurs équipés d’une reconnaissance vocale et de divers logiciels, de télé-agrandisseurs, de loupes électroniques et de divers outils. Tous ces matériels, qui sont souvent très onéreux et donc difficiles d’accès pour les déficients visuels, ont été remis gracieusement aux plus démunis d’entre-eux.
  • Son œuvre pour la recherche
    Elle continue son œuvre en cherchant et en finançant tout ce qui peut-être mis au service de ce handicap si lourd ; c’est ainsi qu’elle s’intéresse à la canne électronique, à toutes les recherches scientifiques et techniques sur les matériels d’aide à la non-voyance tels que les GPS, le Mem X…

Quelques exemples

La Fondation a financé en 2011 l’acquisition de 30 appareils d’audio description, remis à l’Opéra de Saint-Etienne. Toutes les structures culturelles de la Loire (associations, entreprises, musées etc …) peuvent, sur simple demande auprès de l’Opéra, bénéficier de ces appareils.

La Fondation a financé en 2014 l’acquisition de 30 appareils d’audio description, remis à l’Opéra “ La Criée” de Marseille. Toutes les structures culturelles des Bouches du Rhône(associations, entreprises, musées etc. …) peuvent, sur simple demande auprès de l’Opéra, bénéficier de ces appareils.

En 2015, la Fondation a financé  le matériel d’audio description au Musée des VERTS et au Musée de la Mine à Saint-Etienne . elle a financé du matériel d’audio description au Théâtre « Le Grand T » à NANTES.

En 2016  la Fondation a financé  le matériel pour audio description du Festival d’AVIGNON, à la Comédie de SAINT ETIENNE, au Théâtre de la Coupe d’Or à ROCHEFORT, au Trident à CHERBOURG.

En 2017 la Fondation a financé le matériel d’audio description à le Forteresse de POLIGNAC (43) et  la mise en valeur par maquettes soufflées de tableaux appartenant au Musée CROZATIER du PUY EN VELAY (43)

En 2018 la Fondation a financé l’achat de lecteurs « stratus » pour la Bibliothèque Sonore de SAINT ETIENNE , du matériel braille pour l’Association « Les Aramaviens » à ST SYMPHORIEN de LAY et pour l’association « DIAPASOM » à ANGOULEME.Elle a poursuivi ses actions au Festival d’AVIGNON, à l’ODEON , à l’OPERA et la COMEDIE de ST ETIENNE etc..

 

Les investissements effectués par la Fondation en matériel de haute technologie ont été de :

  • 128 000 € en 2012 pour 41 patients, soit une aide moyenne de 3 150 € par dossier accepté.
  • 80 600 € en 2013 pour 30 patients, soit une aide moyenne de 2 700 € par dossier accepté
  • 238 000 € en 2014 pour 61 patients, soit une aide moyenne de 3 900 € par dossier accepté. Montant d’aides possible grâce à un legs important.
  • 55 600€ en 2015 pour 35 patients, soit une aide moyenne de 1 600€ par dossier accepté.
  • 61 650€ en 2016 pour 16 patients, soit une aide moyenne de 3 860€ par dossier accepté.
  • 52 744€  en 2017 pour 22 patients, soit une aide moyenne de 2 397€ par dossier accepté.
  • 80 607 € en 2018 pour 26 patients, soit une aide moyenne de 3 100€ par dossier accepté

A ce jour,de 1996 à 2009, la Fondation Etienne et Maria RAZE a financé 63 chiens guides pour un montant de 1 000 000 d’euros.

Depuis 2010, elle a traité 268 dossiers pour un montant global d’aides financières estimés à 876 817 euros; cela représente une aide moyenne de 3 271 euros par personne ou organisme aidé.

Bilan

Après lecture et approbation du bilan comptable et du rapport du commissaire aux comptes, nous pouvons dire que:
“Les frais de fonctionnement sont, dans leur totalité, absorbés par les revenus financiers du capital de la Fondation; ce qui entraîne que la globalité des sommes perçues au titre de dons, legs ou mécénat est à 100 % investie pour la réalisation de l’objet social”.