Retour en haut de la page

Le Mot du Président

…….2017

Nous avons accentué nos efforts de communication pour développer la recherche de mécènes afin de diversifier et d’augmenter nos ressources financières. Notre trésorerie est saine et nous allons essayer d’augmenter nos ressources en nous inscrivant dans une politique de développement de l’image de la Fondation au travers des réseaux sociaux.

Le calendrier, perturbé par les élections présidentielles et législatives, ne nous a pas permis de participer en 2017 au congrès des notaires de France. Ce n’est que partie remise et notre inscription en 2018 prouve notre volonté de donner à la Fondation RAZE les moyens de renforcer sa notoriété et ainsi d’être connue et reconnue par les études notariales Françaises. Nous avons accentué nos contacts avec les associations de non voyants représentatives au sein de notre département et nous avons continué a accroître les partenariats, sincères et actifs, que nous entretenons avec la Fédération des aveugles de France, l’Opéra de St Etienne, l’Opéra de Marseille, la Comédie de St Etienne, le Festival d’Avignon, le Musée des verts et bien d’autres organismes.

Nous avons délibérément opté pour une politique d’aide à l’accès aux spectacles vivants, aux monuments historiques et aux musées pour les  aveugles et mal voyants de France. C’est ainsi qu’en 2017, 14 théâtres et/ou musées ont été aidés par la Fondation sans pour cela oublier nos « patients ».

Notre vocation est de mettre en œuvre tous les moyens pour réussir notre tâche d’aide envers les non et mal voyants qui, tous les jours, doivent vivre, maîtriser et accepter ce handicap si lourd que représente la perte de la vue. Avec eux et pour eux, nous avons l’obligation de réussite dans nos missions, et le devoir de rester à leur écoute. Notre action est d’autant plus importante, que la situation économique de notre Pays est de plus en plus difficile à vivre pour nous-mêmes et tous nos concitoyens. Concernant les déficients visuels, cette difficulté est fortement accentuée par le handicap

Le travail accompli au cours de cette année est important et très positif. Il a pu être réalisé grâce à l’implication personnelle, à la forte motivation et au dévouement sans faille à cette Fondation.de toute l’équipe qui œuvre à mes cotés.