Retour en haut de la page

Objectifs et développements futurs

La Fondation Étienne et Maria Raze est une œuvre de solidarité et de bienfaisance envers le monde des déficients visuels.
Par ses apports, la Fondation poursuit deux objectifs :

-1-  Permettre aux jeunes  de poursuivre une scolarité identique à tous les élèves de France.En cas de cursus universitaire, d’investir tout au long de ce cursus dans la mise à niveau de ces matériels afin que tous puissent accéder aux connaissances nécessaires à l’exercice du métier de leur choix.  Permettre aux jeunes à la recherche d’un emploi ou en poste, de se présenter face à un employeur en offrant à celui-ci un pré-équipement de son poste de travail adapté à son handicap, évitant à l’entreprise un investissement important souvent frein à l’embauche. Nous lui donnons ainsi, à compétences égales, autant de chance d’être choisi que n’importe quel autre postulant.

-2-Libérer les handicapés visuels du stress que représente un déplacement dans le noir et sans accompagnateur et / ou du stress lié à la perte progressive de la vision pour certains. Permettre aux aveugles et mal-voyants de prendre seul les transports, de travailler, de faire du sport, de se promener, etc. En un mot, d’« entreprendre sans contrainte ».

La Fondation réalise ces actions auprès des jeunes et leurs aînés en remettant gracieusement des matériels et des logiciels informatiques adaptés à leurs besoins, afin de les libérer du handicap visuel, de leur permettre d’accéder aux « autoroutes de l’information » et retrouver ainsi le goût de la vie.

 

Notre Ambition

  • Combattre les maladies liées à la vision et notamment la D.M.L.A  (dégénérescence maculaire liée à l’âge) qui d’après les spécialistes sera le fléau du XXI° siècle.
  • Offrir une chance aux déficients visuels d’accéder à la formation scolaire et universitaire.
  • Favoriser l’accès au travail pour tous les déficients visuels.
  • Améliorer le confort de vie des non et mal voyants afin de les aider à retrouver tout ou partie de l’autonomie perdue.
  • Consolider les acquis par une aide dans le temps et les évolutions des matériels.
  • Entreprendre une politique d’aides à l’accessibilité pour tous.

 

 

Les Projets

Investissement informatique

Cet investissement informatique doit permettre  aux déficients visuels de vivre leur handicap le mieux possible.

En ce qui concerne les étudiants, La Fondation Etienne et Maria RAZE s’engage à prolonger son programme d’investissement tout au long du cursus universitaire , afin d’assurer la mise à niveau des matériels et des logiciels nécessaires à leurs formations.

Chien guide

Le chien guide apporte sécurité, rapidité et détente lors des déplacements de l’aveugle lui donnant une plus grande confiance ; il contribue ainsi à restaurer tout ou partie de l’autonomie perdue.

Bourse d’étude

Les coûts des études, des matériels, du logement, de la nourriture pour un étudiant classique représente un budget conséquent qui très souvent est couvert par l’apport financier d’un « petit job ». Pour un déficient visuel, trouver un « petit job » est chose difficile voire impossible. La Fondation Etienne et Maria RAZE souhaite créer des bourses d’études pour aider ces jeunes handicapés. Ces bourses d’études seront calculées au cas par cas en fonction de ce qui sera pris en compte (inscription à l’université, aide au logement, soutien logistique…).

Télé agrandisseur

Équipé d’une caméra haute définition, cet appareil permet d’obtenir une image de très haute qualité. L’utilisation et le contrôle sont très simples et faciles à mémoriser. La profondeur de champ permet aux déficients visuels d’effectuer des tâches manuelles comme lire une ordonnance, se saisir du bon médicament, se maquiller, lire son courrier ou un livre en un mot, réaliser des choses simples de la vie courante et, tout cela, avec beaucoup de facilité. Ces télévisions diffèrent en fonction du champ de vision constaté.

Matériel audio

Au théâtre, au cinéma, dans un musée, lors de la visite d’un monument historique, la description est diffusée dans des casques audio équipés d’un système de réception infra rouge ou HF. La description peut-être préenregistrée ou en direct. En direct, le descripteur évolue en fonction du rythme du spectacle et retranscrit le tout grâce à une table de mixage. Avec ce type de matériel, nous redonnons l’envie et le droit, aux déficients visuels, d’accéder à toutes les cultures.

Rétine artificielle

Le principe consiste à pallier la perte de photorécepteurs en générant une activité électrique au sein de la rétine. Après capture par une micro caméra placée sur des lunettes, l’information visuelle est traitée informatiquement et émise vers une puce qui stimule électriquement les cellules nerveuses de la rétine formant le nerf optique. Une fois le signal parvenu au cerveau, les images traitées au niveau cortical produisent la sensation visuelle. La science est en passe de rendre la vue aux aveugles.

Trois systèmes vont révolutionner la vie des non et mal-voyants dans un avenir très proche.

  • La canne SHERPA -La canne blanche est munie d’un assistant intelligent « Sherpa », un petit appareil à fixation universelle qui permet à ses utilisateurs d’obtenir leur localisation exacte ainsi que les principaux points d’intérêt à proximité. D’autre part, grâce à une commande vocale intelligente, il est simplement nécessaire d’énoncer la destination souhaitée et de se laisser guider en toute simplicité.
  • My Eye – petite caméra à fixer sur une branche de lunettes. Il suffit de pointer avec le doigt le texte que l’on souhaite lire. Possibilité d’identification des visages et des étiquettes. –système audio-
  • Les lunettes e-Sight  télé-agrandisseur du 21eme siècle-  bandeau équipé d’une mini-caméra et 2 écrans oled qui capture tout ce que l’utilisateur observe en temps réel ou, en se connectant en wifi, le malvoyant peut visualiser l’image projetée par son ordinateur directement dans ses lunettes sans passer par la caméra.

 Stand au Congrès des Notaires

Cette présence est indispensable pour la fondation Etienne et Maria RAZE car elle nous permet de faire connaître notre activité en rencontrant directement toute une profession incontournable dans le monde des dons et des legs. Véritable constructeur du legs par le conseil et l’écriture du testament, le Notaire ne doit pas ignorer notre existence. Avec 350 à 400 contacts directs lors de ces congrès, nous affirmons notre image et,  par notre présence, nous augmentons notre part de marché consacrée aux legs. Nous aider à maintenir cette participation, c’est nous soutenir dans la diversification et l’augmentation de nos possibilités financières.

Afin de nous aider à atteindre, voire dépasser, nos objectifs, nous avons besoin de votre soutien en tant que partenaire de la Fondation.